Vendredi 16 avril 2021 | 1 visiteur(s) & 0 utilisateur(s)
logo

Gran Torino

Par guinch
Dernière modification : 24.03.2009, 18h58
Nombre de messages : 4
guinch : Jeudi 5 mars 2009, 19h55

Guillaume



LE RETOUR DES MECS, DES VRAIS.



C'était inattendu, je me tripotais à la maison un lundi soir quand ce putain de Denis me propose d'aller avaler du gras en picolant. Je signe, le branleur se pointe et on va illico s'envoyer du fast-glisse chez Quick ; et là, paf! L'idée déclic, ça nous arrive pas souvent faut dire, on va aller voir le dernier Clint.

Dix-quinze minutes d'errances plus tard, perdus, on trouve enfin le mk2 Nation... Avance rapide, le film commence.

D'entrée de jeu, ça tape très dur avec un Clint au sommet de sa forme et des dialogues efficaces comme un coup de genou dans les valseuses.

Plus ça va, mieux c'est ; la peau est faite à tous les clichés et les dérives du cinéma américain: les insultes fusent, on a droit à du racisme et à des préjugés, à de la vraie violence simple et efficace, le tout coulant tout seul grâce à un scénario intelligent, servi par des acteurs naturels avec beaucoup d'humour.

Le personnage de Walt Kowalsky est la pire peau de vache jamais vue, un archétype, l'américain velu d'une autre époque.

On a tous eu un père ou un grand-père du genre, des torpilles qui filent à travers la vie en semblant savoir exactement où ils vont ; ces mecs qui savent, qui on vu des choses qui nous échappent ; les mêmes qui planquent dans leur garage une vieille voiture au parfum mystérieux de cuir, d'essence et de tabac ; capables de tout réparer voir construire... Des géants.

Le film risque de prendre à rebrousse poil les frileux, mais l'auto-dérision est toujours présente, les personnages respirent une grande humanité avec leurs petites imperfections.

Au final, c'est pour moi un film MONUMENTAL! Un manuel d'éducation pour les générations à venir!

Voilà, film fini, sous le choc on sort et on va voir Apu, il nous faut de la bière... Étrangement, notre démarche est différente, on a probablement des testicules qui ont doublé de volume... C'est l'effet du film, il fait pousser les poils aussi.

Voilà, vous savez tout, il faut le voir... Alors arrêtez de vous pignoler bande de guignols et foncez au cinoche!
Han:"Comment on s'en sort?"
Luke:"Comme d'habitude."
Han:"Si mal que ça?!"

- Return of the Jedi
secrer : Lundi 9 mars 2009, 08h15

Stéphane
Marzloff

* crache par terre *

Ouais ! Ça c'est du putain de film !
Du Clint comme on l'aime ! En gros, un espèce d'inspecteur Harry à la retraite. Bref, tout ce qu'il faut pour en faire un personnage absolument jouissif !

Ce film devrait être projeté dans toutes les écoles de France
Shoden : Mercredi 11 mars 2009, 12h06

Yohann

Je me tatais à aller le voir. Tu m'as convaincu.
- Celui qui cultive sa vengeance se consume, celui qui l'ignore se renie

- La vérité au-delà des vérités est bien plus grande que celle que l'on peut voir.
Ozerim : Mardi 24 mars 2009, 18h58

Fab
Bilbil

Ça tombe bien j'ai des places de ciné à liquider ^^
Motorisé par R3.3.3 Tali