Dimanche 26 septembre 2021 | 1 visiteur(s) & 0 utilisateur(s)
logo

Personne ne vous suce comme Krysta Now!

Par guinch
Dernière modification : 15.04.2009, 16h19
Nombre de messages : 2
guinch : Mercredi 8 avril 2009, 23h37

Guillaume



Have a nice Apocalypse!



Sorti récemment en DVD, Southland Tales est passé tout à fait sous mon radar lors de sa sortie au cinéma, si bien que je me demande s'il n'est tout simplement pas passé à la trappe car trop incorrect pour des distributeurs français frileux...

Southland Tales se déroule dans une Amérique uchronique de 2008, mais franchement, le trait "terreur et État policier impérialiste"est à peine forcé!

C'est du Cyberpunk dans la veine de Gibson et de Dantec, le tout servi avec une fraicheur incroyable et typiquement californienne. On y retrouve des acteurs qui ne se sont pas toujours illustrés par des choix de carrière vraiment artistiques (The Rock, Sarah Michelle Gellar, Christophe Lambert), et qui cette fois surprennent en endossant la peau de personnages qui bien souvent caricaturent leurs interprètes.

Enfin bon bref... Je pourrais vous pondre un petit synopsis: Un savant californien génial (le baron, qui a un petit côté Harkonen d'ailleurs!) a inventé un réacteur capable de fournir de l'énergie grâce au mouvement perpétuel de l'océan... Les Etats-Unis ont enflammé tout le moyen-orient, ré instauré la conscription, institué un contrôle d'Internet, placé des caméras et des bidasses à tous les coins de rue... Un seul petit village d'irréductibles marxistes résiste: à Malibu beach.
Dans ce contexte, nous nous intéressons à une star de cinéma surveillée de très près depuis qu'elle a mystérieusement disparue dans le désert avant d'en revenir amnésique... Et autour de ce pauvre gars, le monde devient complètement barge.

Je m'arrête là car franchement, le film saute si facilement du point de vue d'un personnage à un autre, et mêle tellement de protagonistes et factions différentes, que tenter de vous donner une idée de la façon dont il va se dérouler, est pure perte.
Cependant, ce n'est pas un infâme bloubiboulga cinématographique, loin de là... Et c'est un film à ne pas prendre trop au sérieux mais plutôt à apprécier avec humour, tout en étant conscient des thèmes abordés lorsqu'on gratte derrière le rire parfois perplexe et le flashy.

Honnêtement ça a été une merveilleuse surprise pour moi, et je place ce film très haut dans la liste de mes favoris ; mais il est tel, qu'il produira sûrement des effets différents selon celui qui le visionne.

Enfin, regardez-le, vous en serez pour un voyage culturel très intéressant! Quelque perles du film, The Rock fait une déduction policière de premier ordre: "Non, je n'aurais pas pu me suicider... Parce que je suis un beau gosse, et les beaux gosses ne se suicident pas." ou encore pour résumer le travail du LAPD "Honnêtement, on se contente de traquer les nègres" Après, l'inoubliable gingle "Personne ne vous suce comme Krysta Now!" ou le merveilleusement Dickien "Coulez, mes larmes." assené en pleine bavure policière par le flic.

Mais il y en a trop pour tout vous dire, c'est agréablement décalé (tout comme Donnie Darko était très plaisamment étrange, en fait), un ovni cinématographique dont le côté hallucinogène n'aurait pas déplu à Hunter S. Thompson.

GO WATCH IT!!!
Han:"Comment on s'en sort?"
Luke:"Comme d'habitude."
Han:"Si mal que ça?!"

- Return of the Jedi
Elriele : Mercredi 15 avril 2009, 16h19

Max

Bon ben aller les gars; si c'est du Guinch approved faut pas hésiter ! Même si Gellar qui fait pas de la Buffy ça va me faire drôle
- Plop -
Motorisé par R3.3.3 Tali